• contact@jlbennahmias2017.fr

Affaires étrangères

Affaires étrangères

La France est regardée dans le monde pour ses positions originales depuis des décennies.

  • Du général De Gaulle au véto de Jacques Chirac à la guerre d’Irak, elle apparaît dans le camp occidental, comme une puissance particulière attachée à des principes et non seulement à des intérêts. Le Proche et Moyen Orient est un exemple de lieu où notre politique doit être conçue et menée avec un souci de continuité sur une longue distance et de cohérence avec les principes de la République. Si les nécessités de notre commerce extérieur ne peuvent pas être sous-estimées, elles ne peuvent, seules, orienter le propos de la France.
  • Notre retour dans plusieurs comités stratégiques de l’OTAN, ne peut signifier la perte de notre indépendance de vue, ni d’action. Nous ne sommes pas liés par les décisions et les changements de points de vue de l’administration des Etats-Unis d’Amérique, en toutes choses.

La France et l’Afrique

  • L’influence de la France en Afrique, reste toujours importante, notamment par la langue qui nous est commune avec de nombreuses nations de ce continent. Nous devons la mettre à profit pour moderniser ce lien. Des efforts ont été faits pour sortir du modèle de la « françafrique », il faut les poursuivre pour permettre à ce lien un renouveau nécessaire.

Union pour la Méditerranée

  • Le projet de constitution d’une grande Union pour la Méditerranée, doit politiquement, stratégiquement comme économiquement rester une de nos priorités. Le lien historique et géographique avec le Maghreb est l’endroit où peuvent et doivent s’affirmer le plus rapidement possibles les aspects les plus positifs et dynamiques de cette union.

Aide au développement, COP21

  • L’aide au développement est aujourd’hui de 0,38 %, l’objectif est de l’amener jusqu’à 0,7 %. C’est un investissement pour l’avenir. La constitution d’économies africaines émergentes, est une des conditions pour faire reculer les phénomènes de migrations économique désordonnées actuels, déstabilisantes pour les pays de départ, comme pour les pays d’arrivée.
  • Nos politiques de développement doivent suivre les principes exprimés ici en matière de développement durable, et elles doivent prendre en compte toutes les initiatives de co-développement existant déjà avec des collectivités territoriales françaises, régions ou villes.
  • Le succès planétaire de la COP21 doit nous encourager à maintenir l’effort en faveur des objectifs de développement durable et en faveur de la lutte contre les dérèglements climatiques.

Francophonie

  • La francophonie est un espace de civilisation qui rassemble plusieurs centaines de millions de personnes qui partagent notre langue. Elle doit rester une de nos préoccupations stratégiques, culturelles et économiques, dans un dialogue avec des peuples et des nations qui nous comprennent mieux que d’autres.